Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 13:12
J'ai bien mal aux jambes, on a bien marché ce weekend. Tout ça sous un à peu près soleil en plus.

On a attaqué (merci Céline) par la visite de l'ancienne centrale électrique de Battersea.
Les précautions qu'ils prennent m'ont bien fait marrer. Tu signes une décharge des fois que tu te prennes une poutre sur le coin du nez... Le plus drôle c'est les 2 sites de toilettes (de chantier) installés à 5 minutes l'un de l'autre, le gel désinfectant gratuit, si tu te sens les mains sales pendant la visite (pas plus d'une heure pourtant la visite), et même la bouteille d'eau gratuite.
La visite est pas mal, comme d'habitude on a pas vraiment lu les explications. En fait ils veulent transformer la centrale en espèce de centre commercial, habitations, avec un parc au milieu, et tout ça sous un dôme à la... à la... merde zut je me rappelle plus du nom mais ya Park dedans.
Donc on fait le tour de cet énorme bâtiment. Un des plus gros en briques d'Angleterre, et conçu par le mec qui a aussi dessiné les cabines de téléphone rouges.
On peut pas vraiment rentrer dedans, mais on fait le tour, en suivant un circuit entouré de barrières, et on s'approche juste à la limite de l'intérieur. En gros, c'est en ruines, après 20 ans d'abandon total. Les poutres sont rouillées, les briques tombent, y'a des pièges partout, et finalement je regrette pas de pas avoir pu rentrer dedans.
Si vous voulez y aller, il vous reste une chance samedi prochain (le 19 juillet), après c'est foutu ils commencent les travaux.


Après avoir repris le bus tout le long de la Tamise, on s'arrête en route voir le "salon en fausse herbe" sur lequel on peut vraiment s'asseoir pour regarder des pièces de théâtre. Je vous mets pas ma photo: on voit rien à cause de tout le peuple posé dessus.

Encore après on continue de marcher le long de la Tamise jusqu'à la Tate Modern pour aller voir le
street art exposé sur ses murs. La Tate Modern est aussi une ancienne centrale au fait.

Après s'être posés un peu sous une fleur/tente géante derrière la cathédrale Saint-Paul, on est rentrés, après une journée bien originale. On est d'ailleurs rentrés en vieux bus, qui, je sais pas pourquoi, avaient été ressortis en nombre ce weekend. Et les bus étaient tous gratuits!! Vive les défaillances de la technologie!


------------------------------------------------RRRRRzzzzzzzzzz

Le dimanche, après un réveil difficile, on décide d'aller visiter le quartier où
Sweeney Todd a sévit. Sweeney Todd, qui n'a pas existé en vrai, est un barbier qui égorge ses clients, puis sa pote Mrs Lovett se sert de leur "viande" pour faire des meat pies, et Sweeney stocke ce qui reste (peau, os...) dans les anciennes catacombes de l'église du coin. Beaucoup de gens croient encore aujourd'hui qu'il a existé, parce que l'histoire est sortie de l'imagination d'un journaliste dans un truc à la Voici qui s'est inspiré des "vilains" du quartier pour nous sortir cette histoire, dont il a bien sûr affirmé qu'elle était basée sur des faits réels.
La soit-disant Pie Shop de Mrs Lovett

Ce qui est bien cool, c'est qu'on a visité le coin (Temple, Saint-Paul, Fleet Street...) avec un audiotour  (gratuit) dans nos iPod. Un mec nous guide à travers le quartier, nous dit quelles rues prendre, et de bruits de pas nous donnent la vitesse à adopter pour être parfaitement synchro. Là l'ambiance entre en jeu: on passe devant un pub et on entend les rires, les gens bourrés et la porte qui grince (il était fermé le pub en plus), on traverse une cour anciennement peuplée de meurtrier et des voix inquiétantes nous interpellent. Le narrateur nous raconte l'histoire des lieux, et comment ils étaient à l'époque, nous lit des articles de journaux parlant de Sweeney Todd et on s'y croirait.
Ah oui, bien sûr c'est en anglais, mais il a un parfait accent britannique. Par contre l'audiotour étant fourni par la Warner pour faire la promo du
film, on aurait pu se passer des interviews de Tim Burton et des acteurs. Et aussi, ok c'est obligatoire, mais ça casse un peu le mec qui fait "traversez la rue mais attention au traffic".
Le chat de la première victime, le Dr Johnson

On a donc découvert la maison de Sweeney Todd, la pie shop de Mrs Lovett, les pubs du coin où ils se rendaient (qui font partie des plus vieux de Londres, comme le
Olde Cheshire Cheese, ou le Ye Olde Mitre Tavern) (attention si vous voulez aller voir ces pubs très vieux et très durs à trouver, ils ferment à 17 le dimanche, matez les horaires sur pub.com).
Bref, on voit des tas de trucs, l'église du coin, le magasin Twinings au même endroit depuis 4 siècles, des arrières-cour où on aurait jamais pensé entrer... Tout ça avec une ambiance sonore super, ce qui fait que quand on a enlevé nos écouteurs on était tout perdus.
On avait l'air un peu cons aussi, à regarder des bâtiments qui n'existent plus pendant cinq minutes avec nos iPods...

Partager cet article

Published by Bibsa - dans ... à Londres
commenter cet article

commentaires

bibsa 16/07/2008 12:08

Céline et Dolce> Malheureusement ils sont tous payants à Londres... A NYC ca devrait se trouver gratuitement, si la Warner et les autres s'en servent souvent comme outil de promo.
aWa> J'attends le coup de fil pour le 2e entretien téléphonique, et après y'aura le vrai entretien... J'aime pas ça, attendre, surtout qu'il va peut-etre jamais appeler!

aWa 16/07/2008 00:20

Un dôme à la "center parcs" !
Week-end bien rempli dis-moi !

Bon et sinon, pour le job, ça se présente toujours bien ?

Dolce 14/07/2008 17:51

C'est pas mal cet auto-guide sur Ipod ! Faut que je regarde si la meme chose existe aussi ici !

celine in london 14/07/2008 16:03

Cool si la visite de la battersea power station vous a plue!
Ces audiotours m'ont l'air plutot cool, ca me donne envie d'essayer!