Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 20:16
Oui oui je l'avoue, je n'ai pas été très claire quant à la raison de ma présence chez Baby Jo, l'aviné.

En fait je suis partie mardi soir pour Londres, avec comme programme:
- mardi soir, dodo chez Baby Jo
- mercredi, train pour Brighton, entretien d'embauche, et retour à Londres chez Baby Jo
- jeudi, train pour la cambrousse vers Cambridge, entretien d'embauche, et retour à Paris.

Chez Baby Jo (waa, je l'ai casé 4 fois en 6 lignes) c'était pas si terrible à part le bruit, c'était même "propret".

Lit 1 place coincé entre 2 murs et un frigo


Vous vous rappelez qu'il y a eu un incendie dans le tunnel de l'Eurostar jeudi? Ben moi mardi j'avais oublié. J'ai bien fait d'arriver à la gare en avance, pendant tout le mois de septembre c'est premier arrivé premier dans le train... Et surtout les trains du soir ne circulent plus.
Hervé, auwer chefeu deu boreu nous a rassuré en nous disant que nous allions emprunter le tunnel où y'a pas eu d'incendie (oui, y'a 2 tunnels, cher lecteur). Ouf, je croyais qu'on allait prendre l'autre, celui où il fait encore 900°C et où le béton s'effrite...

Un petit conseil au passage: si vous deviez aller à Londres mais n'êtes pas pressé, ne prenez pas l'Eurostar. Tout ce mois-ci ils remboursent ou échangent les billets en plus (tous). Parce-que, du coup, on a mis 5h au lieu de 2h30 à arriver à Londres. L'avantage c'est que le train était quasiment vide.

Arrivée chez Baby Jo je suis allée acheter ça: (je mets la photo pour vous retourner l'estomac)


Le lendemain, je me rends à Brighton. C'est une petite ville très sympa au bord de la Manche, à 1h de Londres en train. Les anglais en font le St-Tropez de l'Angleterre, mais plutôt St-Trop au début de la Nationale 7, avec un charme désuet, des pontons en fer forgé, un front de mer tout blanc... J'aime bien. Et puis ça bouge beaucoup comme ville, avec tous les pubs, les salles de concert, les barbeuk' sur la plage...
J'ai passé mon entretien là:


On n'est pas gêné par les trains, c'est la province quand même!
J'ai bien aimé les locaux aussi, un grand open space tout fouilli comme j'aime. Tout le monde met des conneries sur son bureau, l'ambiance a l'air détendue...
Ce job c'est un post de testeur linguistique de jeux, donc en gros tu joues toute la journée et tu fais un rapport quand y'a des fautes de grammaire ou autre, ou quand la traduction est trop longue (et du coup sort de la case). C'est un job de base, qui demande juste le bac (j'ai bac+5), mais un bon plan pour entrer dans l'industrie des jeux vidéos. Le problème c'est que c'est payé à l'heure, on n'a donc pas de vrai contrat, et c'est galère pour avoir un appart sans contrat.
Bref, le test était facile, sur papier en plus. C'était des screenshots d'un jeu de foot, et les fautes étaient faciles à trouver (genre y'avait des mots en allemand).
Je suis restée 30 minutes, et hop je suis repartie.

---------------------------------------


J'ai voulu aller à ma banque à Camden en rentrant, mais ici les banques ferment à 16h30, donc raté. Du coup j'ai erré dans Camden en déprimant, parce que j'y habite plus. J'ai failli aller boire une bière à la Terrasse, mais NON, faut pas abuser, pas toute seule la veille d'un entretien... Donc retour chez Baby Jo.
J'ai acheté de la bouffe chinoise, dans un truc où y'a tellement de plats qu'on commande par numéros, et on s'est mal compris. Je me suis retrouvée avec un plat que je voulais, et un truc bizarre composé de nouilles, poisson, calamar, surimi, moules, et une odeur terrifiante.

---------------------------------------


Le lendemain matin, je me jette comme d'habitude sur le net au réveil, et que vois je? Je suis prise à l'entretien d'hier! Je dois maintenant attendre qu'ils m'appellent pour me former (3 jours), et puis dès qu'ils ont besoin de moi je bosse, un peu comme de l'intérim.

De bonne humeur, je dois laisser la chambre, et errer dans la gare en attendant l'heure de l'autre entretien. Devant la gare un mec hip-hop qui bossait pour Cancer Research m'a dit très justement "hé t'es française, combien de vrais français vont se présenter à ce poste? Alors relève la tête et souris!"

Oui monsieur!
Je prends le train pour la cambrousse. En effet sur la route y'a...rien. Du tout. Enfin si, c'est très vert, mais bon... Y'a même pas un petit agriculteur qui traîne.
Quand j'arrive dans la "ville", je me rends compte qu'elle fait la mauvaise taille: trop petite pour avoir un service de bus, et trop grande pour la traverser à pieds.

C'est animé, hein?




J'ai trouvé un taxi perdu dans le coin, et pour 3€ je me retrouve devant la boîte. Du coup j'ai 1h d'avance, alors je visite un peu. Y'a QUE des vieux. J'ai rien contre les vieux, entendons-nous bien, mais trop d'un coup c'est déprimant.

Je dois préciser que je voulais même pas y aller à cet entretien mais le recruteur m'a tenu la jambe pour que j'aille au moins voir.

Arrivée dans l'open space, j'adore tout de suite. Tout le monde a l'air sympa, y'a des fenêtres, le mec qui m'accueille est trop gentil... Y'a une mignonne petite cuisine pour faire le thé. Et je réalise que c'est un poste de traducteur, et pas de testeur, donc beaucoup beaucoup mieux que le taf d'hier...

Je passe un test de traduction, une partie PS3 sur un jeu de shoot (arg, comment ça s'appelle déjà ce type de missile????), et une partie DS sur les Pokémons (facile, je te mets même leurs noms français pour me la jouer).

Et puis je rencontre la fondatrice de la boîte, qui règne sur son petit harem de geek. On papote un peu mais comme elle est anglaise je suis pas très avancée, parce que les anglais disent toujours "Siouperbe! Wounderfoul! Braïlliante! Gréte!", les quatre à la suite et après chacune de mes réponses.

Il est maintenant 17h, j'ai la pression, les enregistrements Eurostar ferment à 18h46. Je trouve pas de taxi, je traverse le village en trottinant (et j'arrive à la gare en rampant à moitié). Et là le train pour Londres est en retard. Ahhhhhhh! En fait je suis arrivée pile pour avoir un Eurostar, qui s'est arrêté dans le tunnel, où j'ai trouvé que ça sentait le plastique brûlé (mais ça devait être dans ma tête), et je suis arrivée vers minuit à Paris, épuisée.

---------------------------------------


Donc j'en suis là, j'attends la réponse du village perdu.
Après, si je suis prise, je dois choisir entre:
- Brighton, ville trop cool, un salaire pourri, à l'heure en plus, job de testeur
ou
- vivre à Cambridge, job de traduction, vraie salaire, vrai contrat

Les deux sont à 1h de Londres, ça doit se valoir. Et Cambridge ça doit bouger aussi, avec tous les étudiants...

(PS: ouin, mon poulet est dans le four ETEINT depuis 1h...)


Partager cet article

commentaires

aWa 19/09/2008 23:34

Ok, merci pour ces réponses, et bien plus !
Bon, en tous cas j'espère que ça va se dénouer sur au moins un des deux, que tu aies un job.
Après, si c'est celui que tu préfères, ça serait bonus ;)

Bises et bon courage miss