Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 23:57

Hier, une journée digne d'un film.


Levés tard, on part en cable car pour le bord de mer. Le cable car c'est comme un tram, sauf qu'il est tracté par des cables en mouvement sous les routes. La première vision du Golden Gate Bridge depuis qu'on est arrivés à San Francisco m'a fait tout drôle.


Arrivés là-bas, dans le quartier des pêcheurs, qui est aussi celui des touristes, on s'est dirigés à l'odeur vers le Pier 39 (ponton),  là où les lions de mer font bronzette, tels des gros tas de gras à moustache. Seule activité de la journée: se gratter, et ramper de l'autre côté du ponton parce qu'à force de se tasser tous du même côté, on risquerait de se mouiller.




On a résisté à l'envie de s'ajouter au tas de mammifères marins pour aller prendre le ferry, direction Alcatraz!

Dans mon guide, qui date déjà de 5 ans, ils disaient de se méfier du "bushman", un taré qui surgit de derrière les buissons pour faire peur aux touristes. On en parlait 10 minutes avant, en se disant qu'on était tranquilles vu l'absence de buissons, quand "raaaaaaaaaaa", un mec caché derrière des branchages qu'il tient nous hurle dessus. J'ai frisé la crise cardiaque.


La vue du ferry est tout simplement incroyable. D'un côté San Francisco et ses collines, le Golden Gate Bridge, de l'autre The Rock, une île qu'on a vu si souvent à la télé qu'on hallucine de la voir en vrai. Même en plein soleil, et littéralement couverte de cormorans (c'est la saison de la nidification), l'île a un côté oppressant assez inexplicable.




On fait la visite avec un audiotour bien fait: l'histoire de la prison et des anecdotes sont racontées par des anciens détenus et gardiens (ça n'a fermé qu'en 1963). Même la version française est bien, les doubleurs parlent comme des taulards.



On a pris la visite de nuit, histoire de se donner des frissons. Alcatraz c'est la prison où on envoie les gens qui se comportent mal dans les autres prisons, ou qui risquent trop de s'échapper. Parmi eux Al Capone bien sûr, qui en fait avait la neurosyphilis, et a passé son temps dans l'aile hôpital.


Les cellules riquiqui sont bien austères. Surtout que pendant les 3 premières années on a même pas le droit de parler. On sort 3 fois par jour pour manger, et 2 fois par semaine pour se doucher, et c'est tout. Par contre on mange à volonté, et bien apparemment, et on a 3 paquets de cigarettes par semaine.



On voit le restes de tentatives d'évasion, comme des conduit d'aération agrandis à la cuiller. On voit aussi les apparts des gardiens, qui vivaient avec femme et enfants sur l'île. Funky comme jeunesse.


Trajet retour en ferry: vue hallucinante sur la ville illuminée. Pour nous remettre de nos émotions on est allées boire un Irish Coffee au Buena Vista Cafe (qui a introduit le Irish Coffee aux Etats-Unis). Je l'ai trouvé trop fort, mais bon. Ca faisait très classe servi dans des verres à pied.



Dans le quartier se trouve aussi la boulangerie Isidore Boudin, créée évidement par le français du même nom, et qui produit du Sourdough, sorte de pain français mais plus aigre, à cause de la levure qui soit-disant ne survivrait que dans le climat frais et brumeux du coin.

La spécialité locale, qu'on va pas gouter parce qu'on aime pas ça, c'est la clam chowder, soupe de palourde: une soupe avec des palourdes qui flottent, servie dans un pain sourdough rond.




Sinon on y retournera: c'est la saison du crabe!

Partager cet article

commentaires

Dolce 09/03/2009 19:51

J'avais aussi fait la visite d'Alcatraz de nuit... Impressionnant :)

aWa 08/03/2009 18:55

Excellente, la photo avec les lions de mer !!

J'espère que tout se passe bien !