Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 19:01

On se refait pas, je suis une geek. On a donc bravé le froid Bostonien pour nous rendre au musée du MIT (Massachusetts Institute of Technology), repère de certains des êtres les plus intelligents de la planète.

La visite commence bien : je sais pas si c’est de nous voir frigorifiés, ou parce qu’on arrive une fois après la fermeture, mais le vieux à l’entrée, après avoir essayé en vain de nous faire dire qu’on était encore étudiants, nous a fait entrer pour le prix d’un tarif djeun (soit 6$).


Thinking Chair


On commence par l’étage « robots », où on se dit tout de suite que ouah quand même, ils sont vachement intelligents ici. En vrac des tas de mains robotisées, des robots qui marchent – ou sautillent – tout seuls sans tomber… Parmi tout ça des trucs connus, comme le module de commande d’Apollo.

Ensuite on arrive à la partie hologrammes. Le MIT a la plus grande collection du monde (environ 15000), mais on n’en voit qu’une dizaine. Ils sont franchement incroyables et on se prend au jeu de passer sa main dedans comme des débiles pour voir si c’est pas des sculptures en plastique, en vrai. J’ai eu un gros coup de flip en avançant vers un tableau tout noir pour en voir sortir un geek qui me fixe.


Raaaaah!


Viennent ensuite les machines de savants fous, bizarrement poétiques, comme « Thinking chair », la petite chaise jaune qui marche pied par pied sur un rocher, ou les bouts de ferrailles entremêlés sans cohérence visible.

En dernier on traverse les salles qui contiennent de vieux appareils photos et caméras, ainsi qu’une explication de l’ADN tout en Legos.

Dans l’entrée, un dernier hologramme grandeur nature de Bob Marley nous impressionne une dernière fois.




--------------------------------------------------------------------------------------------

A San Francisco aussi, il y a un palais du geek. Beaucoup moins prestigieux bien sûr, puisqu’il est destiné au grand public. Il s’agit de l’Exploratorium, qui se trouve derrière le joli Palace of Fine Arts. Le palais en fait, quand on regarde de près, est en béton. Aaaah les Etats-Unis…

L’Exploratorium est un immense hangard qui contient plus de 1000 expériences à faire soi-même et trucs à tripatouiller. Le ton est donné dès l’entrée, c’est le jour de la Parade en l’honneur de Pi.

Des tas de thèmes sont abordés, le plus intéressant étant les effets d’optique. On peut faire disparaître son chéri en agitant la main pour ne laisser que son sourire, comme un Cheshire Cat. On avait déjà fait beaucoup des expériences ailleurs, comme au Palais de la Découverte, par exemple tout ce qui explique le son, le magnétisme…


Là je me détends dans un monde tout jaune (2 minutes, après j'ai été claustro)


On y a quand même passé 3h, mais on n’avait que ça à faire, vu que notre avion décollait à 22h (pfff). J’ai finalement craqué : un samedi, jour des enfants, on se serait crus dans une cour de maternelle à l’heure de la récré, tout simplement insupportable.

Partager cet article

commentaires

aWa 22/03/2009 20:06

Je suis morte de rire en voyant ta dernière photo...
Tu m'étonnes que t'as été claustro !
J'aurais même pas tenu 30 secondes à ta place !

Bibsa 27/03/2009 11:29


C'était quand même une expérience intéressante, passer d'un hangar avec des centaines de gamins qui braillent à un monde tout jaune. On peut changer la couleur aussi, c'est marrant de voir comment
tu réagis, j'ai bien aimé le vert, et j'ai enlevé tout de suite le rouge...