Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 14:13
Aaaaah les gens, j’adore mon job. Et comme c’est écrit dans un doc interne « vos amis et votre famille peuvent vous dire que ce n’est pas un vrai travail, mais vous avez une  vraie responsabilité » Sérieux, si je fais mal mon boulot, le jeu peut sortir en retard, et si ça fait rater une date comme Noël, imaginez la perte financière pour la boite. Je peux même pas laisser les autres tout faire, il n’y a qu’un français par jeu.
Ah et le truc cool : je vais être dans les crédits ! Je sais bien que personne les lit (moi non plus), et que je serai vers la fin, mais quand même.



Mais c’est pas toujours la folie. J’ai passe l’aprèm hier a faire apparaître des messages d’erreur en arrachant les câbles, en enlevant les cartes en pleine sauvegarde… Ce qui est bien c’est que, comme c’est le jeu connu de karaoké, pendant qu’on laissait le jeu chanter tout seul je discutait avec mes collègues.

Sinon, je suis allée après le boulot me faire enlever les points d’un deuxième grain de beauté enlevé. C’était horrible.

Déjà j’ai bien ri parce que l’infirmier était habille comme dans Scrubs. D’ailleurs, pour vote culture, « scrub » c’est le nom de la tenue. Il avait un stagiaire, qui avait l’air habille en garde forestier ( ??!!). Alors l’infirmier déjà il veut pas me dire depuis combien de temps le garde forestier est étudiant. Apres il mate mes points et lui dit « tu vois ce que je t’ai dit sur les points en général ? Ca s’applique pas ici. » Ca se trouve y’a des écoles selon le pays.



Bref, après m’avoir torturée 10 minutes, il sort chercher des « ciseaux pince » pointus de chirurgien. Pendant ce temps j’apprends que l’étudiant en est a son deuxième jour de stage, et qu’il étudie depuis 6 mois. Je m’en tire bien. Et puis l’infirmier a récupéré un bout de fil coince sous la peau, avec ses « ciseaux pince » et était terrible.


Par contre j’ai rigole : a chaque fois que je faisais un bruit de douleur il disait « sorry sweetheart », (ce qui en fait est normal ici, était pas un vieux pervers). Et a la fin il m’a dit « you’ve been very brave » en me tapotant le bras. Un peu plus et j’avais un bonbon.

Et puis, on dit ce qu’on veut sur le système anglais, mais était gratuit, ouvert le soir, sans rendez-vous, et j’ai attendu trois minutes.

Voila, back to work, c’est la fin du lunch break (pfff). Même la cantine c’est marrant: c’est le seul endroit ou j’ai vu de la sauce a la menthe en vrai…

Partager cet article

commentaires

amélie 26/07/2009 18:23

Tu manges quoi à la cantine ? t'as gouté à la sauce menthe ? (moi j'ai jamais osé)

Bibsa 27/07/2009 14:19


Je t'ai envoye le menu :)
Je mange les trucs les moins originaux possibles, parce que des fois c'est vraiment tres funky... si on veut pas de sauce a la menthe, on a du sirop d'erable (avec du porc)...erkkk


Gabrielle 24/07/2009 19:00

Ha, je crois que je vais aller en Angleterre juste pour entendre des "sorry sweetheart"...
;)

Bibsa 27/07/2009 14:22


Ca fait tres bizarre au debut... Et puis ici tout le monde t'appelle "love" (le chauffeur de bus, la dame de la cantine, les serveurs, le vendeur internet, le mec de l'electricite au telephone...).
ca me choque a chaque fois ("euuuuh on se connait pas monsieur"