Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 14:03

Aaaah Noël... Tous les ans le même ennui... On se galère à faire deux jours de trajet pour venir jouer au Trivial Pursuit.

Le 23, j'ai commencé par une expédition dans la toundra Liverpoolienne pour apporter le chat au refuge pour Noël, 50 cm de neige, tout ça. Oui bon, je l'ai fait en taxi, mais quand même.


A 14h, j’étais à l'aéroport de Liverpool, pour un vol à 18h. On n'est jamais trop prudent par ces temps de neige. Le vol du jour précédent avait était annulé, et les aéroports de Paris annonçaient des vols réduits pour 'risque' de neige. A 18h, on entre dans le couloir d'embarquement. Pour un vol qui part à 18h donc. A 18h30, on est toujours dans ce même couloir. A 19h, on embarque. Là le pilote nous dit qu'une fois que les ailes sont dégivrées on peut partir. Le dégivrage, c'est rigolo. Un petit camion s'approche de l'aile, et monte une petite nacelle jusqu'à l'aile. Dans la nacelle il y a un mec qui pulvérise le produit antigel, et qui te fait coucou par le hublot. Après il part faire l'autre aile, et en un quart d'heure c'est fini.

 

http://media.northjersey.com/images/1002L_OPED_TWILIGHT1.jpg

 

Sauf que là le pilote nous dit, avec un flegme tout britannique "c'est con, on vient de rater le couloir aérien (enfin je sais pas comment on dit, créneau peut-être), on part dans minimum 1h". Ah ouais quand même. Enfermée dans un avion, avec quatre bébés. Youpi. Résultat, on est arrivés à 22h à Paris, où en effet il neigeait. A l'atterrissage ça a zigzagué un peu. Comme on avait raté le fameux créneau, on s'est posé à l'autre bout de Roissy et on a tout traversé à 40 à l'heure, en avion. Après il a fallu que deux mecs poussent tout les chariots et escaliers qui traînaient devant la porte. Là je dis chapeau bas au personnel de Roissy, qui font tout à la main parce que les roues se coincent dans la neige, et qui se les gèlent, même avec leur écharpe sur la figure. Avec tout ça on est arrivés à minuit à l'appart qu'un ami nous prêtait. Je ne me plains pas finalement, je n'ai pas dormi dans un terminal, et, 3h30 de train plus tard, je suis arrivée à temps pour Noël.

La suite se résume vite : j'ai bu (trop) et mangé (trop) chez mes parents, et j'ai bu (trop) et mangé (trop) chez mes beaux-parents. Ca fait neuf repas de suite déjà (et une dizaine de comprimés divers pour le bidou). Mais j'ai eu des tas de jolis cadeaux.

 

http://lh3.ggpht.com/_WulyTulixkg/TRngPF21G5I/AAAAAAAAAoI/BoGQMsnwqsg/s640/DSC01493.JPG


Sinon je suis toujours aussi épatée par ce que me sortent mes parents des fois. Un exemple :
Moi à ma mère : 'Ohhh tu sais quoi ? A. elle est enceinte !!!"
Ma mère "[blanc de 2 minutes] Ah ben euh ce sont des choses qui arrivent..."
En effet oui, et si ça n'arrivait pas la race humaine se serait éteinte... Je précise que A. a 26 ans, pas 12, ni 62, un âge tout à fait raisonnable donc.
Et puis c'est dingue aussi, vous saviez vous que le goût des apéricubes est écrit dessus ? Ma mère non. Elle s'est extasiée.

Ah, et tu laisses le chat deux ans à ta mère, tu reviens c'est un phoque.

 

http://lh4.ggpht.com/_WulyTulixkg/TRngOjpAzkI/AAAAAAAAAoE/0iBWeIJzLQs/s640/DSC01492.JPG

 

Enfin c'est déjà mieux que chez A., où tu reviens et y'a plus de chat ;) Pauvre bêtes, on en a deux comme ça, sept kilos par chat femelle (donc environ trois fois le mien)... Ils ne bougent plus, ne peuvent plus se tourner pour se laver le dos, ne sautent plus. Je parie sur l'arrêt cardiaque.

Et bien sûr, ici où il fait 20° de plus que chez moi, j’ai pris froid.

Partager cet article

Published by Bibsa - dans ... en France
commenter cet article

commentaires

amélie 28/01/2011 21:56


... hi hi... je suis en train de rigoler, mais je sais pas si c'est nerveux ou si je trouve vraiment ça rigolo... Non, en fait je crois que je trouve ça atterrant ! Tes parents sont uniques !
Sinon merci de nous avoir fait partager ce voyage en avion ! ça m'a un peu rappelé quand je suis partie de Dublin, j'ai atterri à Paris Beauvais (car moi je croyais que Paris Beauvais c'était à
Paris... mais non, en fait pas du tout !), et que j'ai dû prendre le car jusqu'à Paris, et là le seul train que j'ai trouvé arrivait à 2h du mat à Nantes. Et mes parents, très gentils, sont venus
de La Rochelle en pleine nuit me chercher à Nantes. Enfin voilà pour l'anecdote, moi aussi je raconte ma vie lol Bisous


Bibsa 31/01/2011 14:14



En effet mes parents sont... uniques. C'est le mot :)