Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:15

Bon, il ne se passe pas grand chose ici. Alors quand les faits divers passent la barre du national, et sont relayés même en France où pourtant les infos ne sont pas très informatives, je me dois de vous en parler, surtout quand c'est d'un glauque total, au point que ça en fait poisson d'avril.

Je vous laisse donc lire cet article du Point (source AFP), et vous verrez d'un autre œil l'aéroport où je me rends tous les dimanche ramener mon chéri ...

 

 


Attention, article à caractère vomitif...

 

 

 

"Deux Allemandes ont été arrêtées en Grande-Bretagne pour avoir tenté d'embarquer dans un avion [vol EZY 7223] pour l'Allemagne avec l'époux décédé de l'une d'elles, les deux intéressées affirmant l'avoir cru simplement endormi [magnifique excuse], a indiqué mardi la police.

Les deux femmes se sont présentées samedi au comptoir d'enregistrement [EasyJet] d'un vol pour Berlin, à l'aéroport John Lennon de Liverpool (nord-ouest de l'Angleterre), en compagnie de Kurt Willi Jarant, 91 ans, assis dans une chaise roulante et portant des lunettes de soleil [et pourquoi il a des lunettes, s'il dort ?]

http://www.bookings.net/images/hotel/org/105/1050004.jpg

 L'ancien aéroport de Speke, c'est joli, non ?

 

Un employé de l'aéroport avait peu avant aidé à faire sortir Jarant, qui souffrait d'Alzheimer, d'un taxi et à l'installer dans le fauteuil roulant.
[Il dira plus tard "Elle m'a dit qu'il était vieux et très fatigué, et que j'allais devoir le porter. J'ai été horrifié quand sa tête est tombée sur mon front, et elle était glacée. J'ai su direct qu'il était mort [t'aurais pu appeler les flics, non], mais elles ont dit qu'il dormait toujours comme ça"]

 

Mais des responsables ont commencé à avoir des soupçons et pris son pouls, découvrant alors qu'il était mort.

La police a indiqué avoir arrêté les deux accompagnatrices, la veuve du défunt, Gitta Jarant, 66 ans, et la fille de cette dernière, Anke Anusic, 41 ans, pour non déclaration de décès. Les deux femmes ont été remises en liberté sous caution. [elles ont même dit au comptoir "bon ok, mais on peut embarquer nous, alors ?"]

Un médecin légiste a estimé que le défunt était décédé depuis plus de 24 heures [!!!!!!!!!!!], selon Anke Anusic, ce qu'elle a fermement démenti. "Ils pensent que, pendant 24 heures, nous aurions transporté un mort ?", s'est-elle insurgée, interrogée par la BBC, "c'est ridicule, il bougeait et respirait".

Les deux femmes, qui vivent à Oldham, dans le nord-ouest de l'Angleterre, assurent que Jarant était vivant quand elle l'ont emmené de leur domicile à l'aéroport, affirmant avoir cru qu'il dormait car il avait les yeux fermés.

 


"Il était vivant. Il était pâle, mais il n'était pas mort", a affirmé Anke Anusic. "Il y a tant de gens qui l'ont vu au cours des dernières 24 heures (...) Ces accusations sont fausses", a-t-elle ajouté.

Selon des journaux britanniques, la police pense que les deux femmes voulaient éviter d'avoir à payer les frais élevés de rapatriement du corps. [oui enfin, y'a quelques précautions à prendre aussi quand on transporte un corps (inside hermetically sealed, zinc-lined coffins in the cargo hold, si vous vouliez savoir)]"


Atroce non... Ah, et puis désolée de vous avoir gâché votre début de journée...

 

Et je vous ai épargné les photos, vive la presse anglaise *va vomir son café*

Partager cet article

commentaires

Eva in London 11/04/2010 23:13


C'est clair que le goût des Anglais pour le fait divers ne connaît pas de limites. Cela dit, nous les Français, c'est les procès judiciaires... à chacun son truc :)


Bibsa 15/04/2010 10:23



Au moins les procès y'a pas de photos...



Gabrielle 07/04/2010 18:40


C'est fou... et elles pensaient visiblement aller loin comme ça ! Elles auraient pu à la limite à condition de s'occuper elles-même du corps... Cela dit, y a visiblement des gens que ça choque pas
de toucher des cadavres, comme si de rien n'était (le mec de l'aéroport, incroyable !!)...

Des fois on en arrive à se demander si les gens ont un minimum de sens commun...


Bibsa 08/04/2010 10:06



Vilaine histoire, n'est-ce pas ? Même si elles avaient passé le comptoir d'enregistrement (elles auraient pu s'enregistrer en ligne, les cruches), t'imagines mettre le mec dans l'avion ? Dans un
tout petit fauteuil Easyjet ??


Le mec de l'aéroport je pense qu'il y a pas cru (après tout, qui s'attend à devoir porter un mort au cours de sa journée de travail), mais qu'il se la pète maintenant en disant qu'il avait
deviné...