Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 19:18

Figurez-vous que le weekend dernier, je suis allée pour la première fois à un mariage. Histoire de faire ça bien, j'ai commencé par le mariage british typique. Pensez Quatre mariages et un enterrement, chapeaux, manoir, bus à impériale... Avec un twist cette fois-ci : la mariée est française, le marié est anglais.

On est arrivés le vendredi soir à Brighton après quatre heures de train, prêts à bien dormir avant une grosse journée. Par un heureux hasard l'église ne se trouve pas loin de l'hôtel, et on est donc arrivés en avance. Parfait pour aller visiter un peu, trouver les pipi-rooms, rencontrer le curé (enfin c'est un protestant, mais simplifions), essayer de reconnaître des têtes. Ben, le marié, arrive plein d'assurance et équipé de chaussettes roses, et on retrouve aussi Gwyneth, la chanteuse de jazz que j'ai rencontrée à l'enterrement de vie de jeune fille, et qui va chanter La vie en rose.

 

http://lh6.ggpht.com/_WulyTulixkg/TFWsxv9OysI/AAAAAAAAAZo/h6sY4Z1dN1g/s640/DSC00768.JPG

 

On prend place dans l'église, les français à gauche de l'allée, les anglais à droite. La déco donne le ton de la couleur choisie par la mariée, qui a fait beaucoup râler les demoiselles d'honneur : le lavande... hem hem... En fait quand plus de quatre filles portent du (de la ?) lavande ça devient moins laid. Et puis ça allait avec la cravate du marié.

A environ midi, la musique commence, et la mariée entre au bras de son père. Je commence à essuyer une larme.

Bon après, ça a été plutôt ennuyeux, pour des non-croyants comme nous, les hymnes, les poèmes... Le tout a duré environ une heure, avec échange d'alliances (larme), des voeux (larme), allumage de la bougie nuptiale (?)... Le curé avait l'air trop sympa, il les regardait l'air tout attendri. Aucun rapport mais rappelons que dans les mariages protestants les mariés sont assis, donc on voit rien.

 

http://lh5.ggpht.com/_WulyTulixkg/TFWsybQq-5I/AAAAAAAAAZw/1xHiCTO27ZE/s640/DSC00774.JPG

Z'avez vu la moustache de ce mec ??

 

Ensuite Gwyneth a chanté, et pendant ce temps les mariés sont allés signer le registre de mariage dans une pièce derrière. En effet, pas de mairie quand on se marie à l'église protestante, la reine étant chef de l'église anglicane, une seule cérémonie suffit -et là je dis ouf.

On les a ensuite attendus en bas de l'escalier pour leur jeter des tas de confettis dessus. Ca leur apprendra à en mettre dans le carton d'invitation, je trouve encore des petits cœurs partout. Et puis les invités sont tous montés dans un bus à impériale qui, après avoir cahoté une bonne demi-heure, nous a déposés au manoir.

Bizarrement le manoir est une école d'habitude, qui a l'air terriblement chère. On aurait donc pu profiter des jeux pour enfants, de la piscine, du court de basket... mais on a préféré se jeter sur le champagne.


 

http://lh6.ggpht.com/_WulyTulixkg/TFWsx8blu7I/AAAAAAAAAZs/NTTewYrnSE0/s512/DSC00779.JPG

 

 

Pendant que la photographe fait des centaines de clichés (la famille française, toutes les filles, juste les demoiselles d'honneur...), on a enchaîné le champagne et grignoté.

Le repas a commencé vers 15h30, entrecoupé de discours. Le père de la mariée a parlé pendant une demi-heure en français, au grand désarroi des invités, et a achevé son diaporama par une photo de la mariée à notre cérémonie de remise de diplômes, en disant qu'il avait réalisé ce jour-là que c'était une femme, haha. Et puis le marié a parlé longtemps aussi.

Après m'être bien servie au buffet et avoir sympathisé avec mes voisins marseillais, je suis partie jouer avec la nièce de la mariée, petite furie de quatre ans.


 

http://lh5.ggpht.com/_WulyTulixkg/TFWsy5DQkrI/AAAAAAAAAZ0/Apx3dMUDenc/s640/DSC00781.JPG

Les hommes, toujours aussi dissipés


Et là...

 

C'est le drame...

Je me rappelle qu'elle m'a dit "ça va ? Je vais chercher quelqu'un ?". Et puis j'ai vu une ambulance, et je me suis demandé qui avait un problème. Et soudain je me suis rendu compte que c'était moi, et que je voulais pas aller à l'hôpital. Et que j'en rate pas une, quand il s'agit de se faire remarquer.

Je suis en fait tombée face la première dans un escalier en pierre, en plein sur la pommette, que j'ai copieusement ouverte. Le père du marié s'est apparemment occupé de moi, et a éloigné la petite fille.
Et puis la mariée m'a apporté mes dragées dans l'ambulance, et heureusement je n'ai pas sali sa robe...

Et les hôpitaux Britanniques alors ? Ca donne quoi ? Efficaces ? Gratuits ? Bien équipés ?

Et bien ça sera pour le prochain article, parce que j'ai testé pour vous -involontairement bien sûr- les urgences NHS !

Partager cet article

commentaires

Carole 03/08/2010 09:36


doux jésus, l'espace d'un instant j'ai cru que c'était la petite fille qui t'avait poussé ;-)
comment va ta pommette, jeune pirate des caraïbes (euh pardon, des escaliers ;))


celine in paris 03/08/2010 09:09


S'ouvrir la pommette a son premier mariage!! au moins, tu t'en souviendras!! Tout comme Dolce, j'espère que ca va mieux!


Dolce 02/08/2010 17:43


AH damned ! Ca commencait bien pourtant cette journee... J'espere que ca va mieux depuis !