Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 11:21

Ça y est, l'été est fini. Je ne rigole pas en plus, d'après tous ceux qui habitent ici depuis un moment, in da Pool il n'y a qu'une semaine d'été par an. Bon, cette fois ça a duré trois jours, coup de bol avec un weekend dedans, et avec un peu de chance il re-fera un peu beau avant juillet 2011. Notez que je suis une vraie anglaise maintenant : comme eux je parle du temps constamment. Je vais d'ailleurs y passer six mois de ma vie. Bref, les 13 degrés de rigueur sont revenus avec le vent sibérien.

Résultat du beau temps ce weekend, on est allés explorer un peu le waterfront, le long de la rivière Mersey. Quand on prend le bus pour l'aéroport on passe devant des tas d'entrepôts reconvertis, une sympathique marina, puis la promenade au bord de l'eau qui longe feu-le parc d'attraction. Ensuite viennent les lotissements pour gens terriblements riches, et un parc prometteur.


La balade au bord de l'eau est très cool, mais manque un brin de variété : on marche tout droit pendant des kilomètres, avec à droite la rivière et à gauche un mur d'arbres et de buissons. Et pas un pet d'ombre l'après-midi.

 


Par contre on croise des tas de gens qui viennent égayer la journée. Déjà tous les mecs sont torses nus, ce qui m'a fait me demander si peut-être c'était autorisé d'être torse nu en ville au Royaume-Uni, vous en pensez quoi ? Ou alors c'est interdit mais on dit rien quand il fait 27 in da Pool, événement rare s'il en est ?


On croise aussi des tas de gros tatoués au crâne rasé qui courent (torses nus donc, on voit bien les tatouages comme ça), avec un énorme chien de préférence. Les aspirantes WAGs ("wives and girlfriends of footballers"), c'est à dire les poufs qui essaient d'avoir l'air riches, célèbres et sexy (mais sont oranges et vulgaires) font baver les quelques petits vieux égarés qui se traînent en pull, l'air perdu.

 

Et aussi, comment ils peuvent devenir rouges comme ça les anglais, sans avoir mal avant et se dire "tiens, si je me mettais à l'abri du soleil ?". On a vu dans le bus un pauvre petit rouquin de 8, 10 ans, qui avait la face rouge homard bien cuit, limite un peu gonflée. Je l'aurais emmené aux urgences si c'était le mien. D'ailleurs la police a arrêté une dame sur la plage de Brighton qui rôtissait tranquillou avec son bébé sans crème.


Après trois quarts d'heure on en a eu marre de marcher tout droit, alors on est allés jetés un coup d'œil aux maisons de riche, où on a découvert un mignon mais minuscule bois. Les arbres sont à vue de nez là depuis un demi-millénaire, et le porche en pierre sculpté et orné d'une croix d'une des entrées nous annonce "Priory Park". Aaaah, enfin un peu d'histoire dans une ville qui ne comptait encore que dans les 500 habitants avant le 18e siècle, avant de se développer avec le traffic d'esclaves.
Il y a d'ailleurs un vrai ancien prieuré, pas en trop mauvais état -étant donné qu'ils étaient censés être tous détruits après 1535 - qu'il me tarde d'aller visiter dans la banlieue proche...

 

Priory Gardens

Sinon, ça doit être très bien insonorisé chez moi : je n'ai rien entendu de spécial hier soir, alors qu'il y avait le Pageant of Power à cinquante mètres à vol de mouette. Le Pageant c'est des voitures de courses qui filent sur l'avenue le long de la rivière, des tanks, des bateaux, et même des hélicos et des jets. Et moi je n'entends rien, et je dors du sommeil du juste.

En tous cas, j'aurais bientôt plus à raconter, voilà le programme des réjouissances :

 
- ce weekend mon chéri emménage in da Pool, donc visite des beaux-parents, et c'est aussi le Hub Festival, festival de street art, sports de djeuns et musique qui bouge. Et lundi c'est férié, na !


- le weekend suivant je vais à Brighton pour un enterrement de vie de jeune fille à l'anglaise. Tout ce que je sais c'est qu'on passe l'aprèm à faire une chasse au trésor et la soirée au pub. Ah oui, et on est 21 filles, dont 19 anglaises... J'ai peur. Très.

 

 Enterrement de vie de garçon, de bon goût


Ensuite il nous reste des tas de choses à faire, pour une fois :
- la visite du prieuré mentionné plus haut (ouais ! ouais ! Il faut motiver mon chéri !)
- l'expo Picasso: Peace and Freedom à la Tate, qui se concentre sur le côté politique, PCF, etc., c'est pour ça que c'est in da Pool et pas à Londres.
- l'expo du photographe hip-hop et graf Ernie Paniccioli dans l'ancien magasin Rapid, qui inclut étrangemement une photo du Dalaï-Lama, le king des gangsta rappers.
- les tunnels de Williamson, excentrique qui a creusé quasiment un labyrinthe pour des raisons pas très claires au début du 19e.

Ça promet tout ça, non ?

 

Partager cet article

commentaires

amélie 30/08/2010 10:47


C'est joli ton petit ensemble avec la jupe :-)


Bibsa 13/09/2010 12:30



Merci :)



Chocoralie 06/06/2010 18:35


Un T-shirt chat bus, excellent!


Bibsa 08/06/2010 09:04



On se fait toujours arrêter dans la rue "ooooh c'est trop mignoooon" :)



Lost & Found in London 26/05/2010 23:12


Quel chouette programme. Oui, je confirme: il n'est pas interdit de se promener torse nu dans les rues. Ca pullulait de gars les tétons à l'air ce week-end à Londres! Pas toujours joli joli!
Je compatis pour ta Hen night! Courage!


Bibsa 08/06/2010 10:12



Raaa non j'aurais bien aimé que ce soit interdit... Les hommes ici sont un peu remplis de bière quand même, NON aux men boobs dans les rues !



Gabrielle 26/05/2010 21:27


Comment il a l'air malheureux le mec avec son yellow submarine...
Scandaleux, la mère (indiiiiiiiiiigne) avec son bébé qui s'auto-consume au soleil...

C'est cool alors, vous allez habiter ensemble, j'imagine que ça va être plus sympa que Paris-Londres ! (enfin, pas Londres, non...)
;)
Bisous !
(et l'été reviendra ! ... en octobre, avec un peu de chance)


Bibsa 08/06/2010 10:13



Oui il a honte du déguisement je pense...


Ah y est, Simon habite ici :)))))))) Fini les trains et les avions, enfin !


L'été reveint un jour par semaine, c'est déjà ça !


Bisous!!!!