Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 17:04

Ah y est, on a réussi, on est en Irlande. Ca a été l'aventure, ou comment avoir le jetlag en restant dans le même fuseau horaire.

 

Jeudi 26, vers 15h, on va chercher le van chez Europcar. Hmmm... On a peut-être vu un peu grand... Une fois toutes mises dedans, nos affaires atteignent cinquante centimètres de haut dans un van de plus de deux mètres sous plafond. Bon, au moins, c'était facile à ranger.

 

19h, départ pour Pembroke, au pays de Galles. Super, le chargeur du GPS est cassé. Je dois le tenir en forçant sur le câble pour qu'il ne s'éteigne pas. Le vent devient pendant ce temps de plus en plus fort, une tempête est prévue pour la nuit -youpi. Au Pays de Galles, c'était funky. La route passe dans les montagnes donc monte, descend, tourne et tourne et tourne, et traverse des villages minuscules. Heureusement que c'était la nuit, comme ça on peut faire la pause pipi dans la Grand Rue du village sans se faire griller. Un silence incroyable aussi, la nuit au Pays de Galles, presque flippant.


Vers 1h, vendredi donc, arrivée à Prembroke. On se fait fouiller par la douane -bien sûr- mais vite fait. Y'a un des douaniers qui avait pas inventé l'eau chaude. Il arrive avec un tube décoré de hiéroglyphes et dit 'c'est quoi ?', 'un papyrus, un récent, pas cher', 'un quoi ?'. Il ouvre le tube, il regarde, et il dit 'Mais ça sert à quoi ?'. Hmmm.

 

cuisine.jpg

Ma nouvelle cuisine est déjà décorée 

 

Bref, à 2h on est sur le bateau. On est obligés de laisser le pauvre chat terrifié dans sa boîte sur le pont voiture -celui qui est ouvert aux quatre vents. ll se fait un peu faim, le seul truc ouvert sert le petit déj. Fry-up à 2h du matin, sur un ferry, après 5h de route qui tourne, done. On s'est ensuite posés sur des canapés, comme tout le monde, sauf que les autres ils connaissent alors ils avaient leur couverture, leur oreiller, et même leur pyjama (pour seulement 4h de traversée). On s'endort super vite, bercés par les gros mouvements du bâteau. Une heure plus tard on se réveille, secoués par les énormes mouvements du bateau. Tempête force 8, super. En fait je me suis rendormie, j'avais juste peur de temps en temps quand ça faisait un énorme 'boum'. Le chat a survécu.

 

6h du matin, nous voilà en Irlande, à Rosslare. Premier choc : le ciel est... bleu ! Quel étrange couleur. Et il ne fait même pas froid ! A 6 h ! Petit café en regardant la mer, super relaxant. Au fait, si vous allez à Rosslare prendre le ferry un jour, sachez qu'ils ne prennent pas la carte bleue dans le seul truc de bouffe du terminal. On est repartis pour 3h. C'est facile, c'est la même nationale du début à la fin.

 

cach.jpg

 

Vers 11h on arrive à Cork, notre nouveau chez-nous. On ouvre la boîte du chat, et on mon chéri monte les cartons. Le chat est totalement traumatisé et tremble comme une feuille. Complétement explosés, on a ensuite juste le courage d'acheter une pizza avant d'aller dormir. Mais on a eu raison d'aller dormir parce qu'à 4h du matin, samedi cette fois-ci, debout ! Il faut aller rendre la voiture à Liverpool !

Petit conseil pour vous si vous voyagez en voiture en Irlande : faites le plein le soir précédent. Il n'y a pas de stations-service à carte bleue... Donc il faut attendre que la station soit ouverte, vers 7h. On a un peu flippé, là.

 

Le ferry est à 8h cette fois, et ne tangue pas, on a dormi comme des bébés. Et cette fois, au Pays de Galles, il fait jour, donc pas de pause pipi devant chez les gens, mais un super paysage. Je n'avais jamais vu autant de moutons. Ca devient quand même monotone au bout d'un moment. On s'est arrêté pour un café, avec nos têtes de zombies, et le postier m'a dit que le prochain distributeur de sous était dans le village suivant. Raaah. Heureusement la gentille dame du pub l'a donné du cashback. On se sent un peu comme dans Hot Fuzz au Pays de Galles, on se demande à quel moment ils vont arrêter d'être si gentils pour nous tirer dessus.

 

250917_10150213285588041_531998040_7278408_4195097_n.jpg6h du matin, pfff


A 18h, Liverpool est en vue. Une dernière pinte au Mello-Mello, un sandwich, et au lit, pour la dernière fois dans l'appart de Liverpool. Le lendemain matin, réveil encore une fois, on rend le van à l'aéroport, et hop, en avion pour Cork. Dans le guide de la ville de Cork, on avait été prévenus, 'les Irlandais du Sud sont extrêmement polis'. Mais quand même, le chauffeur de bus qui dit 'thanks a million', ça choque, surtout par rapport au Ta. Les gens sont aussi toujours de super bonne humeur, comme dans les dessins animés, c'est trop bizarre. On retrouve le chat, toujours aussi traumatisé. Elle ne connaissait que la vue depuis l'appart de Liverpool, un mur de briques. Là elle a une baie vitrée avec des pigeons et des corbeaux. Il ne nous reste plus qu'à déballer les cartons, et on sera bien chez nous. Mais d'abord... dodo... pendant 2 jours.

 

PS : désolée pour les photos pourries, j'ai le net depuis un bar, je n'ai pas assez de batterie pour trouver un moyen d'en mettre des mieux.

Partager cet article

Published by Bibsa - dans ... à Cork
commenter cet article

commentaires