Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 14:45



Et oui... Attention passage de vieux... Comme on dirait passage de train ou passage de kangourous... Vous voyez comme Cambridge est une ville funky remplie de jeunes rebelles.

La photo, j'avoue, n'est pas de moi, j'ai eu la flemme d'aller au bout de la rue (!), et puis quand je suis pas au travail il fait nuit. Et froid. Très.


Plus qu'une semaine ici, et puis je rentre à Paris. Des pistes se dessinent peu à peu pour la suite, sous le coup de stylo magique du piston. Cette boîte va me manquer. La ville -un peu- aussi. Mais pas la maison. Hier soir j'étais la seule à ne pas découcher pour aller faire la nouba, comme dirait ma môman, et j'ai psychoté sur la lumière du jardin (à détection de mouvement) qui s'allumait toute seule.


Sinon, pfff, j'ai vraiment pas envie de rentrer en France, je vais faire mon possible pour revenir ici, mais de préférence dans une ville un poil plus dynamique. Sur ce, je vous laisse, c'est l'heure du café. Et une Française au bureau, ça rate jamais la pause café.


PS: J'aurai plus de choses à raconter, et plus souvent, quand j'aurai rejoint la civilisation.

17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 16:29
Quelle ne fut pas ma surprise, à la pause clope, d'entendre mes collègues parler...wookie.
On n'a pas idée d'apprendre à parler wookie...

Sinon, ma patronne est psychotique. Elle nous loge, quatre autres français et moi, dans la maison de potes à elle, et je crois bien que les potes sont pas au courant. C'est la première fois que je vois une colloc aussi propre, et voici ce qu'on reçoit:

"Cleaners have reported that the house is in an AWFUL state and needs much more than a routine clean, because the general standard of cleanliness is so poor
Les femmes de ménage m'ont rapporté que la maison est dans un état horrible. Il faut plus qu'un petit nettoyage quotidien, le niveau général de propreté est trop faible.
 
Aucun rapport, la déco de Noel de Carnaby

- Rubbish is not being separated properly
- les poubelles ne sont pas bien triées (oui mais bon, euh, y'en a 5, et personne nous a dit quoi mettre dedans)
[...]
- Kitchen is in a very disorderly state
- la cuisine est très mal rangée (il y a du sel, du pain, des oignons et UNE assiette sale qui trainent. Et encore, c'est l'assiette du petit-dej, pas le temps de la laver)
[...]
double-bed room (with the large wardrobe): incredibly messy, littered with clothes, impossible to clean
chambre double: incroyablement (!) en désordre, couverte de fringues, impossible à laver.
C'est ma chambre bien sur. C'est le bordel, mais c'est propre, et puis je savais pas que les femmes de ménage venaient dans les chambres!!
[...]
 
As the landlords (with children) will be moving back in at the end of the month, it is of UTMOST importance that:
Les proprios et leurs enfants reviennent à la fin du mois, il est extremement important que:
 
- All smoking in the house stops IMMEDIATELY
- plus personne ne fume dans la maison
- Kitchen is tidied up regularly
- la cuisine soit lavée régulièrement
- General cleanliness and tidiness is improved
- le ménage soit amélioré
 
La psychotique doit dormir dans une tombe la-dedans...

XXX reserves the right to withhold an amount of money to compensate for necessary tidying up and the necessity to do more than a "light" routine clean.
XXX se réserve le droit de vous piquer des sous pour compenser.
 
I am most disappointed at this report. I thought we were dealing with responsible people here who would appreciate living in a civilized environment.
Je suis plus que déçue. Je pensais que vous étiez des gens responsables qui aimaient vivre dans un environnement civilisé"

On lui a répondu va te faire foutre pétasse c'est propre mais bon, si ça suffit pas on va tout ranger à fond, et de toutes façons on va bien sur laver avant de partir.
Et elle nous a re-répondu "I must remind you that this is not exactly a point on my agenda on which I can spend any more time, as I am running a business, not a holiday camp." Je vous rappelle que j'ai pas que ça à foutre, j'ai un business moi, pas un camp de vacances."

Cette femme est psychotique, ou alors c'est parce-qu'elle est suisse-allemande. On dirait vraiment que personne ne sait qu'on loge là et qu'on doit enlever toute trace de vie humaine. Evidemment vous allez pas me croire et penser qu'on a retourné la maison, mais non, à 22h tout le monde dort.


En plus une certaine malédiction plane sur cette maison. Mis à part l'impression d'être dans le loft (la maison fait trop catalogue ikéa), on est un par un décimés. Le premier, A. est allé le mercredi à l'hopital pour difficultés à respirer, le vendredi je vomis partout, le lundi A. a une rage de dents carabinée et va à l'hopital, le jeudi suivant A. (l'autre) a 40 de fièvre, aujourd'hui S. a une sciatique et ne peut plus bouger (hopital again)... Et il faut ajouter à ça que le premier lundi je me suis réveillée la tête dans une mare de sang sortis de mes naseaux (première fois que ça m'arrive), et que 2 jours après c'était au tour de A. Alors quoi? Un virus mutant de l'espace, digne de Dr House?

Sinon je suis allée à Londre ce weekend, c'est fou, y'a des gens partout! J'ai bien aimé la déco de Noel de Carnaby, avec des gros bonhommes de neige gonflables.

Plus que 15 jours dans cette boite, maintenant mon plan de carrière c'est me faire embaucher ici en interne (pas sous les ordres de la psychotique). En attendant qu'ils recrutent je retourne à Paris, et je cherche du travail là-bas ou en Angleterre. Et puis je pourrais bien faire un p'tit voyage avec mon chéri, histoire de me remettre de ces deux mois de club med travail...
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 17:00
Aaah les gens, je vous délaisse. C'est toujours pas facile d'écrire au bureau, et à la pause de 13h, quand y'a personne autour de moi, je suis pas motivée.
J'en profite pour faire la sieste des fois, en mettant le fauteuil en position presque allongée. Une fois un geek collègue (que je connaissais pas) a trouvé ça drôle de venir me réveiller pour me dire "ça bosse dur, hein?". GRRRRRRR

À propos de dodo, passez un bon jour férié, chanceux de Français...

Cambridge a un petit côté glauque

Sinon vendredi je suis partie précipitemment du boulot vers 10h, pour cause de vomissage (oui, je sais que c'est pas un mot) intempestif. J'ai mis une bonne demi-heure à trouver la sortie du science-park pour chercher un bus. Et puis dans le bus, avec toutes ces vibrations, ben j'ai vomi partout. Ça vous intéresse, hein, ce que je vous raconte... Bref, une dame âgée (soyons politiquement corrects) m'a fait sortir du bus et m'a mis dans un taxi. Ils sont vraiment gentils et serviables les gens ici. Personne m'a engueulée, même pas le chauffeur, et personne s'est moqué. Bon, ça va à peu près mieux maintenant.

Sinon (je sais pas commencer mes phrases autrement que par "sinon") j'ai des lunettes maintenant. L'optique c'est enfin un truc qui fonctionne mieux en Angleterre qu'en France (à mon humble avis). Au lieu d'aller chez l'ophtalmo, ce qui implique 2 mois d'attente et 27 Euros, et qui soule l'ophtalmo qui a pas fait 12 ans d'études pour faire des lunettes (ma belle-soeur est chirurgien ophtalmo, et faire des lunettes elle aime pas), bref, au lieu d'aller chez l'ophtalmo tu vas direct chez l'opticien, qui a un "optométriste" à demeure, donc un mec qui sait et peut prescrire des lunettes. Tout de suite après tu choisis tes montures, t'en as une gratuite comme chez Alain, et la semaine d'après tu récupère tout  ça.
J'ai été plutôt terrifiée par le mec qui m'a fait passer les examens. C'était un djeun de pas plus de 20 ans, un blondinet en costard, mais avec des lunettes à verres gigantesques (il doit avoir -212 à chaque oeil). Du coup, comme on était à 20 cm l'un de l'autre avec juste la machine au milieu, dès qu'il inclinait la tête pour me parler j'avais un mouvement de recul.

J'ai donc des lunettes, et comme je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin de geekisation, je les ai choisies comme celles de mon idole, Maurice Moss.























Cambridge c'est de plus en plus sympa, et de moins en moins déprimant, à mesure qu'on découvre les pubs biens, avec des grandes terrasses chauffées (la quête du fumeur). Si un jour il arrêtait de pleuvoir, la ville serait encore mieux. Evidemment ça va devenir dur pour moi de vous faire découvrir des trucs aussi improbables qu'à Londres, mais de temps en temps on tombe sur des trucs marrants.

Je vis dans un cliché géant en fait: qu'est-ce que vous évoque Cambridge ? Les colleges gothiques à la Harry Potter? Les mecs qui font de l'aviron? Les étudiants bourges en veste/brushing/écharpe nouée en cravate? Et ben c'est vraiment comme ça. Avec en prime des tas de vieux, et aussi des gens cools quand même. Le gros défaut, pour moi en tous cas, c'est que c'est déjà la campagne, avec ses inconvénients comme "ah ben non, y'a pas de bus le dimanche après 17h30...". Soyons positifs et voyons le bon côté des choses: du coup on peut rentrer en taxi tout le temps, et c'est à peine plus cher que le bus...

PS: J'ai rajouté des photos dans l'avant-dernier article... Zieutez !


31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 17:13
Aaaah Halloween....
Je m’attendais à tout, chez les geeks, sauf à voir arriver… la panthère rose. Certes, quand on a un costume comme ça il faut bien le rentabiliser en le mettant au travail mais...hem, comment dire... ça fait pas peur ? J’ai vu aussi 2, 3 fantomes, un pirate qui nous a donné des bonbons, des gens en cape et perruque… Ca les choque même pas de voir la panthère rose.


 
Malheureusement j’ai choisi aujourd’hui pour oublier mon appareil photo… snif… Ce n'est donc pas le mec du bureau mais il a EXACTEMENT le même costume.
Si vous voulez voir à quoi ça ressemble là où je bosse, allez voir .

Sinon tout se passe toujours bien, je sympathise avec les gens des autres services (les geeks qui font le son, les geeks qui font les graphismes...). Bon ok en fait je sympathise pendant les pauses clopes. Mais bon, hein, je vais pas aller jouer au babyfoot pour me faire des amis quand même.
La semaine commence à se faire longue, mais le vendredi on finit à 17h30 au lieu de 18h, youhooooou !

Si vous vous ennuyez au bureau en attendant avec impatience le soir, allez voir les lolcats, ils me font trop rire.
Bon weekend! Puisse-t'il  être reposant ou animé, selon ce que vous préférez.
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 15:50
Aujourd’hui on a reçu les résultats du sondage mensuel adressé aux joueurs de Runescape (76 000 votants).

Question 1:
Si un jour, alors que vous jouez tranquillement vous êtes transportés par magie dans le jeu, que faîtes-vous?
Réponse donnée à 39%: je fabrique une arme avec un couteau et du bois, je me sers d’un miroir pour voir discrètement autour de moi, et j’attaque un marchand.
Réponse 2: je fais des signaux aux bateaux qui passent avec mon miroir
Réponse 3: je fabrique un piège et je capture des monstres.
Et moi je me dis... Où est la réponse 4 “je suis terrifié”?? J’imagine le joueur moyen (13 ans, mâle) se retrouver dans un monde médiéval, avec des gobelins et des ogres (et des vrais gens !), obligé de manger des lapins crus parce qu’il ne sait pas faire du feu avec des brindilles. Et encore, s’il arrive à attraper un lapin... Sinon ça sera escargot cru...



Bref.
Je m’éclate. Je suis impatiente d’aller travailler le matin, c’est dire. C’est toujours la folie au bureau, une vraie boîte à l’américaine avec des services comme un réparateur de vélos, une machine à soupe, ou la salle de jeux. On a une cuisine où on fait chauffer les plats qu’on s’est préparé la veille (ou qu’on a acheté chez la Coop). Je suis bien, comme à la maison: en chaussettes à jouer toute la journée, sauf quand je suis sur le net.
Les gens sont tous super gentils, à la pause clope quand je croise quelqu’un en bas (dans le vent, derrière les poubelles), il (ou elle, mais moins souvent) se présente, me demande ce que je fais, tout ça. Je rencontre des gens qui font les dessins, les animations, la musique... Ou qui bossent sur le prochain jeu de la boîte dont je vais pas vous parler des fois que ça soit pas encore public.



Cambridge c’est mignon, tout le monde me l’avait dit, mais pas très animé (doux euphémisme). Mon chéri est venu me voir ce weekend et on est sortis. Ici, c’est la seule ville d’Angleterre où il n’y a PAS un pub à tous les coins de rue. On a fini par en trouver un, mais on se sentait écrabouillés par la suffisance des djeuns en tenue locale (costard, écharpe en cravate, brushing, pompes cirées, casquette “de chasse”). Alors on est partis chercher un autre pub. Après 2h de recherche et une visite des toilettes publiques les plus propres du monde, on s’est rendu compte qu’on avait découvert la rue la plus animée de la ville: Pizza Hut, 3 restos et 2 pubs. Déprimés, on est retournés au premier pub.
Je me fais à peu près à me lever tôt, même si la première semaine je me suis couchée vers 21h tous les soirs.

La RUE PRINCIPALE (mouhahahahahahahaha)

A la maison on se marre bien, unis par notre désespoir: maison perdue, sans le net, avec une seule chaîne de télé, et un couple de vieux polonais pour voisins qui viennent prendre le thé de façon intempestive. Ils sont très gentils cela dit, mais c’est un peu stressant le vieux qui te sort “vous n’étiez pas là à 18h32...”, comme s’il attendait dans un coin sombre devant chez nous, enveloppé par la brume, de nous voir arriver. (mouhahahahahahaha *rire satanique*)

Bref, je suis en forme, et je vais essayer de vous donner plus de news...


27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 17:10
Vu à Londres il y a une semaine... Un peu déprimant, non ?

A Cambridge aussi il y a du street art, mais d'un autre niveau intellectuel...

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 10:49
les gens, au boulot j'ai internet, mais 400 personnes dans l'open space donc je peux pas poster.

tout se passe super, la maison et le taf sont cool.

je peux pas mettre de photos, on m'a pas acces a l'usb... je file tout a mon cheri ce we, et il m'enverra les photos par mail (trop pratique).

Des news donc en debut de semaine prochaine...

bisous a tous